La vie du quartier Centre - Gare
Thierry Michels
© Photo Thierry Michels

Rencontre avec Thierry Michels, député en charge des quartiers Centre et Gare

Il s’occupe également des quartiers Elsau, Montagne Verte, Koenigshoffen, Hautepierre, Contades, Orangerie du conseil des XV. Nous l’avons rencontré afin d’en savoir davantage sur ses missions et son rôle auprès des habitants.

Pour commencer, qui est Thierry Michels ? 
Je suis né en 1960 à Strasbourg. J’y ai grandi et fréquenté l’école primaire de la Musau, le collège Lezay-Marnésia à la Meinau puis les lycées de Jean Monnet et Kléber. Avant mon élection en tant que député le 18 juin 2017, j’étais cadre sur le site de production Lilly à Fegersheim.

Comment êtes-vous impliqué dans la vie de ces quartiers ?
Il est important pour moi d’être investi et impliqué dans la vie de ces quartiers car le rôle d’un député est avant tout d’être à l’écoute des concitoyens. J’ai par exemple joué le rôle d’ambassadeur des retraites. Je suis allé à la rencontre des Strasbourgeois afin de recueillir leur avis sur la réforme du régime de retraite. 

J’initie des cycles de rencontres citoyennes dans les quartiers pour être en lien direct avec les habitants. Tout au long de l’année, lorsque mon agenda le permet, j’accepte les invitations aux événements culturels, associatifs et sportifs dans ma circonscription. Malheureusement, les confinements et les mesures de couvre-feu ne m’ont pas permis d’être présent autant que je le souhaitais dans ces quartiers, même si je me suis efforcé de garder le contact avec nos concitoyens, en me rendant sur les marchés notamment. 

Qui peut vous solliciter, pour quels types de problèmes ? Comment procéder ?
Tout citoyen peut me contacter pour toute question. Je mets un point d’honneur à répondre à toutes les sollicitations car les citoyens doivent avoir l’assurance que leur député est à l’écoute et disposé à les aider. Toutefois, si la demande dépasse mes compétences, je mets tout en œuvre pour saisir les bons interlocuteurs et me charge du suivi. 

Quels sont les projets en cours et à venir pour ces quartiers ?
Quand la situation sanitaire le permettra, je reprendrai les rencontres citoyennes afin de les proposer dans tous les quartiers dont j’ai la charge. Je souhaite également poursuivre et multiplier les échanges avec les associations, dont je sais que l’engagement est fort aux côtés de nos concitoyens, les entreprises et les administrations.
Lorsque les lois sont votées à l’Assemblée Nationale, il revient au député de s’assurer de leur mise en œuvre dans chaque quartier. Dernièrement, le ministre de l’Intérieur en visite à Strasbourg a annoncé l’extension du Quartier de Reconquête Républicaine (QRR) Meinau-Neuhof vers l’Elsau. Ce dispositif s’accompagne d’un renfort d’une dizaine d’agents de police à l’Elsau et de nouveaux moyens matériels pour lutter contre l’insécurité. L’Education est aussi au cœur de mon programme, et je me réjouis de l’annonce de la création d’une Cité Educative à l’Elsau l’année dernière, dont le collège Hans Arp est l’établissement scolaire en tête de ce réseau. Les Cités visent à intensifier les prises en charges éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Les Cités Educatives viennent compléter les Réseaux d’Education Prioritaire déjà mis en œuvre dans ces quartiers.
Enfin, et cela est très attendu par les habitants, de grands travaux de rénovation sont déjà en cours dans certains quartiers strasbourgeois comme Hautepierre, ou en phase de débuter comme à l’Elsau, pour lesquels l’Etat est un financeur important. 

Je crois sincèrement que ces trois piliers « Education – Rénovation urbaine – sécurité » sont une belle promesse pour nos concitoyens de ces territoires d’un avenir plus serein. 
Il est alors de mon rôle de m’assurer que ces dispositifs sont mis en œuvre efficacement sur le territoire, et c’est en allant à la rencontre des acteurs et parties prenantes que je pourrai alors mesurer les effets de leur mise en œuvre et proposer d’éventuelles améliorations. 


Rédigé par Leyla Doup Kaïgama

à voir également dans cette catégorie